Le concept de la Barbapapa

Le concept de la Barbapapa

Votre cerveau connait bien ces phrases, puisque il ne s’arrête jamais!!
Vous la connaissez cette sensation d’être complètement pris, englué dans vos pensées, vos émotions, vos questions.

  • Les « j’aurais dû dire »
  • ou « j’aurais dû faire »,
  • les « il aurait fallu que »,
  • les « elle me prend pour un con »,
  • les « il fait ça pour me pourrir la vie »,
  • les « non mais c’est une blague qu’il ait dit ça, qu’elle ait fait ça »

Bien sûr que vous connaissez la chanson !

Elles vous obsèdent, vous ne pensez qu’à ça toute la journée. Les pensées, ces phrases que vous ressassez, toujours les mêmes bien sûr, tournent en boucle, elles vous réveillent même la nuit, elles tournent à l’obsession.. Impossible de penser à autre chose, et plus vous ne pensez qu’à ça et plus vous êtes mal. Vous vous demandez « mais où est le bouton pour arrêter de penser, comment j’arrête ma tête?? »

Vous avez connu cette sensation que rien n’y fait pour se calmer, cette sensation de se sentir « con » « c’est tellement bête de s’emballer pour si peu ».

Mais c’est tellement nul que vous perdez confiance en vous, culpabilisez, vous vous sentez nul (le) aussi, c'est la perte totale de confiance en soi et vous êtes dans l’impasse, zéro solutions. Vous êtes au sous sol et ne savez plus comment remonter au moins au rez de chaussée.

C'est le signe que vous êtes englués, embourbés dans vos pensées, vos émotions.
Vous faites de la Barbapapa!!

Souvent ça part de rien, une situation (du sucre) et puis vous y pensez, repensez, sans arrêt, (de l’air), et les pensées s'affolent, et les comportements aussi.
Vous avez fabriqué une belle barbe à papa.

Comment fabriquez vous votre barba à papa?

  1. Vous pensez à un événement difficile, douloureux, troublant
  2. Vous y pensez, y repensez la nuit, le jour. Toutes les émotions de même nature se croient invitées et toutes sortent du même tiroir.
  3. Vous agissez en fonction de votre douleur, c'est un comportement que vous pouvez regretter.
  4. Ajoutez y du regret et de la dévalorisation
  5. Vous avez une belle barbe à papa

Comment se débarbapaper ?

Il est important de rappeler que nous avons le choix d'arrêter de subir ... Même si votre cerveau contrôle TOUT depuis longtemps, c’est le moment de reprendre le dessus!!!
Quand vous avez identifié que vous avez fait de la barbe à papa, vous avez fait le 1er pas…
Tout d'abord prenez quelques instants pour écouter ce qui se passe à l'intérieur. La solution est à l'intérieur de vous, vous le savez… ARRETER DE SUBIR POUR CHOISIR, voilà l’objectif.

  1. Que ressentez vous dans votre corps, que se passe t'il physiquement?
  2. Quel est ce ressenti, quel nom vous lui donnez?
  3. Quel est le rythme à l’intérieur de vous, comment est il?
  4. Quel autre ressenti, émotion agréable connaissez vous avec le même rythme ? Donnez lui un nom (***), trouvez même des situations dans lesquelles vous avez déjà ressenti cela.
  5. Vous avez le choix de continuer de subir ou de devenir acteur de votre barbe à papa. Le cerveau analyse que le rythme est le même, et peu importe le ressenti. CHOISISSEZ DE RESSENTIR L'AGREABLE.
  6. "Je choisis de ressentir *** " "Je choisis de faire l'expérience de ***" REPETEZ LE CHAQUE FOIS que vous sentez que la barbe à papa reviens...
  7. Ecoutez la vidéo "comment se bébarbapaper ?" ci dessous si besoin.... entretenez vous à reprendre le dessus

C’est qui le patron? c’est vous!!